Eurobaustoff - Die Fachhndler: StartseiteÀ page d'accueil

Fachhändler in Ihrer Nähe

Les dalles en pierre naturelle

Les couches de matériaux

Pose sans joints et sans chape de béton

Pose avec joints sur une chape de béton

Le schéma représentant les couches de matériaux ne tient pas compte de l'échelle ; il est avant tout destiné à illustrer les descriptions pour une meilleure compréhension.

Techniques de pose

Pose sans joints et sans chape de béton

1. Préparation du lit de pose Réalisez un lit de pose bien tassé ayant une inclinaison minimale de 1,5 à 3 %. Une bonne inclinaison permet de drainer les eaux de pluie dans le soubassement. Si le sol est très compact (par ex. argileux), il peut être nécessaire, après vérification des conditions locales, d'installer un système de drainage. Cette installation servira, comme l'inclinaison, à drainer le soubassement.
2. Création & tassement de la couche portante La couche portante devrait être composée de granulat minéral ou de pierres concassées et présenter un grain de 0/32 - 0/45 mm (veuillez lire attentivement la notice du fabricant). L'épaisseur minimale de la couche portante devrait être de 40 cm ; elle peut varier en fonction de la sollicitation et de la limite de gel dans votre région. Tassez ensuite la couche portante pour éviter le tassement des dalles. À chaque étape de travail, vérifiez toujours les conditions locales !
3. Création du lit de gravillons Choisissez des gravillons en basalte, avec un grain empêchant la remontée d'eau par capillarité, de 2/5 mm ou 5/8 mm (vous trouverez bien entendu les bons gravillons, certifiés, chez nous). Remplissez le lit de gravillons sur une profondeur minimale de 4 à 7 cm et égalisez-le en respectant l'inclinaison.
4. Création des jointures et pose des dalles Tassez les dalles à l'aide d'un maillet en caoutchouc. Laissez une jointure d'au moins 3 mm entre les dalles. Réalisez les joints en sable de quartz ou de basalte concassé, qui offrent une diffusion optimale de la vapeur d'eau. Une fois posées, les pavés peuvent encore bouger. Pour éviter qu'ils ne soient endommagés, les jointures offrent l'interstice nécessaire.

Pose avec joints sur une chape de béton

1. Préparation du lit de pose Créez un lit de pose bien tassé. Si le sol est très compact (par ex. argileux), il peut être nécessaire, après vérification des conditions locales, d'intégrer un système de drainage. Cette installation servira, comme l'inclinaison, à drainer le soubassement.
2. Création & tassement de la couche portante Réalisez une couche portante ayant une inclinaison de 1,5 à 3 % ; elle devrait être composée de granulat minéral ou de pierres concassées et présenter un grain de 0/32 - 0/45 mm (veuillez vous référer aux indications du fabricant). L'épaisseur minimale de la couche portante devrait être de 40 cm ; elle peut varier en fonction de la sollicitation et de la limite de gel dans votre région. Tassez ensuite la couche portante pour éviter le tassement des dalles. À chaque étape de travail, vérifiez toujours les conditions locales !
3. Réalisation d'une chape en béton & intégration d'une natte de drainage Créez une chape en béton ayant une inclinaison minimale de 1,5 à 3 %. Il recommandé de poser une natte de drainage sur la chape. Celle-ci permettra l'évacuation des eaux de pluie sous le revêtement jointé (veuillez lire attentivement la notice du fabricant). Attention à bien respecter les règles de l'art pour la réalisation de la chape ! À chaque étape de travail, vérifiez toujours les conditions locales !
4. Création des joints et pose des dalles dans du mortier monograin Choisissez un mortier monograin adapté à la pierre naturelle (veuillez lire attentivement la notice du fabricant). Avant la pose, appliquez une couche de contact perméable au dos des dalles afin d'améliorer l'adhérence. Posez les dalles, en respectant le niveau, sur un lit de mortier monograin épais de 5 à 6 cm en laissant un interstice d'au moins 3 mm pour les joints en mortier monograin ou en ciment. Tassez les dalles à l'aide d'un maillet en caoutchouc. Le mortier des joints doit avoir une densité inférieure à celle des pierres naturelles. Aidez-vous de croisillons d'écartement pour la réalisation des joints.

Détériorations

La plupart des détériorations se traduisent par des dalles de sol constamment humides, l'altération de la couleur et des efflorescences à la surface des pierres naturelles. Même si les causes possibles sont multiples et que chaque cas doit être considéré individuellement, les conseils qui suivent peuvent grandement contribuer à éviter ces dégâts.

Pour empêcher une humidité constante :
le soubassement et les couches supérieures doivent être toujours bien drainés.
- Inclinez le sol
- Utilisez des gravillons empêchant la remontée d'eau par capillarité
- Installez un système de drainage (en fonction de la technique de pose et de la nature du sol)
- Créez des joints perméables à la vapeur d'eau en cas de chaleur

Pour prévenir l'altération de la couleur et les efflorescences :
évitez les gravillons susceptibles de rouiller, contenant du calcaire, ou des gravillons sales (pas de gravats de chantier ou de gravillons issus du recyclage, ni de calcaire concassé et de gravillons ferreux).

Un sol humide
Un sol humide
Des gravillons rouillés dans le soubassement
Des gravillons rouillés dans le soubassement

Presque toutes les réclamations découlent d'un mauvais soubassement ou d'une pose mal faite des dalles de pierre naturelle. Cette brochure vous donne des conseils pour éviter des dégâts ultérieurs qui peuvent coûter cher. Ils s'appliquent exclusivement aux dalles en pierre naturelle. Elle décrit les procédures de pose de dalles de terrasses pour les maisons d'habitation et les bâtiments à usage similaire. Les procédures de cette brochure ne s'appliquent pas aux surfaces servant à la circulation ni aux parkings surélevés.

Entretien et accessoires

Nettoyage
Les sols en pierre naturelle se nettoient au savon neutre ou simplement à l'eau. Pour plus d'informations sur les produits d'entretien pour pierre naturelle, veuillez vous adresser à nos conseillers.

Imprégnation
L'imprégnation est une intervention majeure dans la structure des matériaux. Elle doit par conséquent obtenir l'aval préalable des fabricants, pour chaque matériau que vous souhaitez imprégner.

Outillage

Crayon
Mètre pliant
Cordeau traceur
Maillet en caoutchouc
Truelle à lisser
Niveau à bulle
Règle à niveler
Porte-dalles